Dessalage au Lac Pali

Sur une génialissime idée de Sevahnee, une petite équipe s’est retrouvée pour explorer le Lac Pali à Roura. Le projet initial de découverte de nuit s’est heurté à … n’en parlons pas.

La découverte a toutefois été belle comme en témoigne le sourire des participants. Quatre canoës de l’ASPAG et nous voilà prêts à explorer ce fameux lac. Le contre-courant à l’accès a vite été dépassé pour laisser place à une impressionnante végétation de savane inondée. Caro a tout de suite repéré le hoazin huppé qui avait sont nid au milieu de la savane. Les hauteurs d’eau ont permis un accès aisé avec des passages de troncs quelque peu épiques. Certains espaces seraient inaccessibles en saison sèche. En parlant de saison sèche, le temps a été parfait. Exactement comme il faut. Nous avons même eu droit à un magnifique coucher de soleil sur le retour. Nous avons été gâtés.

Très important, à l’ASPAG, quand on décide de faire une course, loyauté et fair-play sont les maîtres-mots. Antoine et Sev en ont fait une priorité lorsqu’ils se sont balancés de l’eau à la tronche pour gagner. Face à cet abordage indigne, le soutien de leurs co-équipiers respectifs ne s’est pas fait attendre. Nul besoin de préciser qui s’est retrouvé dans les fourrés trente secondes plus tard.

Et pour l’exercice, parce que certains tenaient quand même à obtenir leur pagaie couleur, un dessalage était à essayer… pour l’exercice… oui… pour s’entraîner. Le plouf était complètement inattendu pour nous autres qui n’étions pas dans la confidence de l’exercice. Nous étions dix dans ce cas. C’est avec une grande sérénité que Didier a entamé et guidé l’exercice de sauvetage. Récupération d’un canoë au milieu du Lac Pali : check. À ajouter aux statistiques de l’ASPAG.

   

Retour partiellement de nuit. Finalement, la faune nocturne tant recherchée sera là où on l’attendait le moins : sur la piste… pas sur l’eau, sur la piste : un jaguar, cest bien ça ? La Guyane est tellement pleine de surprises ! Merci à Anne, Antoine, Caroline, Christophe, Davon, Didier, Maud, Mylène, Sevahnee, Sonia d’avoir permis que cette journée soit si belle.

 

 

4 commentaires à propos de “Dessalage au Lac Pali”

  1. Très sympa cette belle sortie. Belles photos de l’ambiance. On parle aussi d’hoazin et la photo ???
    Où se trouvait le nid? dans les moucoumoucous je suppose?
    Et pour le jaguar, ce devait être un jaguarondi car on ne voit qu’une carrosserie noire… (de jaguar?) sur cette dernière photo. Ah ha !

    • Merci pour le commentaire, Denis. Oui, j’ai loupé ça. C’est Caro qui a été à la quête du Hoazin. Il me semble que le nid était dans les moucoumoucous pas très loin du spot de bivouac.

      Et jackpot pour la suggestion, il s’agissait bien d’un jaguarondi et d’un chat Marguay. Je mets à jour l’info.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.