Prévention

 

Prévention à l’usage du kayakiste en Guyane

Soumis par Didier le 12 mai 2008, 12:56

Les désagréments de la rando en forêt s’appellent le plus souvent : poux d’agouti, fourmis, tiques, etc. Les accidents les plus fréquents sont la « branche dans l’œil » et « le coup de machette » mais prudence !

Faire le P.A.S. c’est Prévenir (éviter le suraccident), Alerter (les secours), Secourir

Piqure de raie

Dans les criques à fonds sableux, avant de se baigner : regarder, faire du bruit, passer un bâton devant soi
1.      chauffer la piqûre (venin détruit à la chaleur) par eau bouillante versée sur une serviette (ou dans une vessie) mise en contact
2.     désinfecter localement et antibiotique à avaler (Augmentin)
3.     calmer la douleur (pas d’aspirine mais Efféralgan ou Doliprane ou Diantalvic)

Piqure de guêpe, d’abeille (de scorpion)

Sur les layons, les criques encombrées, bien regarder avant d’utiliser la machette (portez des chaussures)

grave si plus de 30 piqûres chez l’adulte ou sujet allergique ou atteinte à la gorge. Les scorpions au venin les plus puissants sont ceux aux pinces les plus fines. 2 piqures mortelles en 15 ans sur la Guyane, des enfants non traités dans les 24 heures

1.      Enlever les dards et désinfecter
2.     Anti allergique oral (Clarytine ou Polaramine)
Corticoïde oral (Solupred ou Célestène)
3.     si gêne respiratoire
mettre en position semi assise
dilater les bronches (Ventoline : 2 bouffées renouvelées toutes les 10-20 mn)
4.     si perte de connaissance et baisse de tension
allonger le sujet et soulever ses jambes
5.     se rapprocher de la structure hospitalière la plus proche (malade en civière)

Morsure de serpent

Regarder avant d’enjamber un tronc, une pierre (craint la chaleur, préfère les zones ombragées)

Toute morsure ne signifie pas envenimation, 3 morsures mortelles recensées en 20 ans

1.      ne pas inciser et aspirer, ne pas garrotter, ne pas utiliser de sérum
2.     calmer l’anxiété (pas d’alcool)
3.     s’allonger, immobiliser le membre mordu, le surélever
4.     calmer la douleur (pas d’aspirine mais Efféralgan ou Doliprane ou Diantalvic)
5.     désinfecter localement et antibiotique à avaler (Augmentin)
6.     essayer d’identifier le serpent
7.     se rapprocher de la structure hospitalière la plus proche (malade en civière)

Pharmacie de 1ersecours

·       Antiseptique (Bétadine scrub + pommade ou Biseptine spray), Compresses stériles
·       Bandes (Elastoplaste), vessie en caoutchouc, sparadrap, pince à épiler
·       Biafine, Crème solaire (protection 30 à 60)
·       Antibiotiques (Augmentin 1 g ou Oflocet 400)
·       Anti vomissements (Vogalène ou Primpéran)
·       Anti diarrhéiques (Immodium + Smecta) + Intetrix ou Bactrimfort + Coca-Cola)
·       Anti allergiques (Clarytine ou Polaramine + célestène ou Solupred)
·       Anti douleur et fièvre (Efféralgan, Diantalvic)
·       Pommade antiseptique calmante ophtalmique (PAOC ou Vitabact ou Rifamycine + Dacryosérum)
·       Anti-inflammatoire local (Ketum ou Niflugel)
·       si cardiaque : trinitrine sublingale
·       si asthmatique : Ventoline spray
·       si paludisme : Lariam ou Halfan
·       si tendance hémorragique : Hémocaprol ou Dicynone oral, compresses

 

L’ASPAG décline toute responsabilité pour tout accident qui résulterait d’une interprétation erronée des indications fournies ou des désagréments liés au milieu forestier tropical

 Posted by at 04:13